le site de toute la stéréoscopie 3D

comparatif

2 apn en test, le fujifilm w3 et le Easy3D compact camera


En notre possession depuis quelques temps déjà, le Fujifilm realpix W3 fut adopté sans le moindre accroc par l'équipe et était tout naturellement devenu notre champion de la prise de vue toutes catégories, loin devant le double caméscope conçu par la rédaction à base de 2 aiptek Z600 dont nous fumes un temps particulièrement satisfaits.
Faute de matériel supplémentaire à tester, il faut bien avouer que le précieux appareil ne risquait pas d'être détrôné et de descendre de la première marche du podium et il aura fallut attendre une grosse promo pour lui dégotter un challenger à la hauteur de ses capacités.

Voici donc un match ou tous les coups sont permis, aujourd'hui le "Easy3D compact camera" affronte notre champion sur le tatami de tls3d avec à la clés peut-etre un nouveau champion qui deviendra notre compagnon inséparable pour créer du contenu sur le site (enfin! diront certains).

A ma gauche; champion invaincu toutes catégories, accusant 0,250kg pour une taille de 124x 65,9x 27,6 mm, capable de porter des coups mortels à son adversaire grâce à un Nombre de pixels effectifs de 10 millions de pixels et une résolution vidéo de 720p en vidéo 3D: Leeeeeeeeee FINEPIX W3 de Fuuuuuujifilm!

photo

A ma droite; un colosse originaire de Chine mais nous arrivant directement des états unis grâce à une grosse promotion, un challenger redoutable, d'un poids de 0,127kg pour une taille de 110 x 70 x 20mm, armé sur le papier de 5 millions de pixels (12 par interpolation) et capable lui aussi de capturer des vidéos en 720p: Leeeeeeeee Easy3D compact cameraaaaaaaa!

photo

round one; le prix, les accessoires et l'emballage.

Bien qu'il nous fut gracieusement offert par Fujifilm et Clubic, notre champion avait un cout et pas des moindres, il affichait un prix de plus de 400€ mais heureusement celui-ci a fini par chuter et on trouve maintenant ce modèle dans les 230€ http://www.clubic.com/shopping-584512-3-fujifilm-finepix-real-3d-w3.html. />
Le Easy3D est annoncé quand à lui à 200 dollars us (139,67€) mais bradé à 79.99$ (55.86€) outre atlantique. Nous ne pouvions donc pas manquer cette occasion d'offrir à notre champion un challenger aussi accessible.
ce début de match est clairement en faveur du challenger mais cela va t'il durer?

A quelques millimètres près les deux boites sont de tailles identiques, et il n'y a ici pas grand chose à en dire, les deux sont en carton d'une qualité à peu près équivalente, celle du Fujifilm est un peu plus colorée et illustrées face à celle du Easy3D, aucun coup notable n'est porté dans cette partie du premier round.
rien ne change ici, ce premier round reste en faveur du Easy3D.

photos des 2 boites.

Coté accessoires l'emballage du W3 contient:
- l'apn
- une batterie NP-50
- un chargeur de batterie
- un cable usb permettant de transférer les fichiers
- la notice d'utilisation
- une dragonne
- 1 CD-Rom avec quelques logiciels que nous avions trouvé peu pratiques et avons donc fini par oublier

Le Easy3D nous arrive lui avec:
- l'apn
- une batterie NP-50
- un câble usb permettant de charger l'apn et de transférer les fichiers
- un chargeur de batterie (attention, l'appareil étant acheté aux us le chargeur n'est pas compatible avec les normes françaises et donc inutilisable en France)
- la notice d'utilisation
- une dragonne

Rien d'extraordinaire ici, les accessoires n'apportent pas de grand changement dans la tendance du match qui reste pour l'instant à l'avantage du Easy3D.
C'est donc ce dernier qui remporte le round haut la main grâce à son prix, le champion a pris un sacré coup de cout du coup mais reste déterminé à affronter son adversaire.

Round 2; première impression appareil en main.

Même si nous avions d'abord été surpris par les dimensions et le poids du W3 (250gr pour une taille de 124x 65,9x 27,6 mm), nous nous y sommes vite habitué, il faut dire qu'un appareil 3D c'est un peu deux appareils en un car beaucoup d'élément sont doublés et il est donc normal qu'il soit un peu plus imposant qu'un apn classique, de plus ses dimensions lui permettent d'avoir un écran plus large tout en gardant suffisamment d'espace pour placer à ses cotés diverses commandes.
son poids donne une impression de robustesse, ce qui rassure quand à sa qualité.
Les objectifs sont espacés de 7,5cm environ, ce qui devrait donner de bons résultats en 3D mais les place un peu trop sur les cotés de l'appareil, des doigts non avertis seront visible sur l'objectif durant certaines prises de vues, il faudra faire attention et s' habituer à le tenir du bout des doigts.
La finition est impeccable, les objectifs sont protégés par un large cache qui recouvre presque toute la face avant de l'appareil et qui s'ouvre en coulissant vers le bas, mettant en route l'appareil par la même occasion.
La dragonne est pratique et permet de bien sécuriser la prise en main sans la moindre gène, grâce à elle l'apn ne devrait pas subir de chutes en vous échappant des mains, ce qui résout un peu le problème dut à la présence des objectifs au bord de l'appareil.

photos

Le Easy3D surprend lui aussi par son poids et ses dimensions, il est un peu moins imposant et beaucoup plus léger avec 127gr (sans la batterie je crois) pour 110 x 70 x 20mm, ce qu' apprécieront certains qui recherchent un appareil moins encombrant.
L'écran ici en 4/3 est de la même hauteur à peu près que le w3 mais bien entendu beaucoup moins large, à ces cotés la encore les commandes de l'appareil.
Les objectifs sont moins espacés, 5cm semblent peu face au 7,5cm du fujifilm mais en contrepartie la prise en main s'en trouve facilitée par l'espace ainsi gagné sur la face avant de l'apn sur laquelle il est plus facile de poser ses doigts sans gêner l'objectif.
La finition est encore une fois impeccable, l'apn donne une impression de qualité malgré son poids minime, par contre rien ne protège les objectifs, nous conseilleront donc de le transporter dans une housse ou un étui pour le protéger d'éventuelles rayures.
Enfin la dragonne fournie est un peu courte, elle gène la manipulation de l'appareil si on la garde autour du poignet, mieux vaut la changer au plus vite.

photos

Ce round est remporté avec brio par le W3 qui comble son retard grâce à un écran bien plus large, un écart plus conséquent entre les objectifs et à son système de "protège objectifs" qui s'avère très pratique.
De plus sans même l'avoir allumé on peux déjà deviner à ses nombreuses commandes qu'il offre beaucoup plus de fonctionnalités que son challenger mais nous verrons ça dans un autre round.
Le easy3D s'est pourtant bien défendu dans ce round avec son poids et son encombrement réduit, sa prise en main due à l'espace à coté de l'objectif droit lui rapporte aussi quelques points, lui laissant pour le moment un léger avantage sur le match même si l'écart se réduit.

round 3; première mise en route.

La première chose que l'on regarde au démarrage d'un nouveau jouet comme un apn 3D c'est bien sur l'écran, et je me souviens encore bien des "wow" provoqué par celui du W3, d'entré de jeux un logo de la marque s'affichait brièvement dans une 3D impressionnante, l'image était magnifique et aucune gène visuelle ne se fesait ressentir, un effet Wow avec un grand W.
les réglages auto sont bien ajustés et dés les premières minutes on se met à canarder tout ce qui bouge (ou pas d'ailleurs), les photos et vidéos sont réussies tout de suite, sans plus de difficultés que ça et c'est l'appareil qui s'occupe de tout, on a plus qu'à viser et appuyer.
Le w3 souffre d'un léger défaut qui est pour moi son plus grand avantage, quand on règle la profondeur, les 2 images pendant un instant s'affiche en superposé, un peu comme si on regardais un écran actif sans les lunettes.
Je suppose que c'est bien un défaut mais c'est vraiment pratique pour bien voir ce qu'on fais pendant le réglage et ça, à mon sens, c'est vraiment important sur un apn 3D.

Au premier allumage du Easy3D c'est la consternation, les "Wow" font place à des "Bigre", on comprend à cet instant que les deux appareils ne joue pas dans la même classe, à la consternation se mêle un peu de déception et l'arbitre de ce match pense même un instant à stopper le match, le Easy3D vient de frôler le KO avec une qualité d'écran qui ne tient pas une seconde la comparaison face à celui du W3.
Il y'a bien sur la largeur de l'écran qui joue mais surtout, des stries verticales sont visibles un peu comme si on avait appliqué une barrière de parallaxe façon "cyberreality" http://www.youtube.com/watch?v=D8CHvX6WkbY et la 3D semble peu perceptible, on sent tout de suite que de régler la profondeur des prises de vue sur un tel écran n'aura rien de pratique, pas même de facile, en plus l'angle de vision horizontal est vraiment très restreint et il faut vraiment tenir l'apn face à sois pour voir quoi que ce soit.
Les réglages sont assez inaccessibles, déjà la première chose à laquelle on accède c'est une page écrite en Chinois et il faudra chercher un peu dans le manuel pour remettre tout ça en bon vieux Français.
De plus les commandes ne semblent pas intuitives, c'est peut-etre du dans mon cas à l'habitude du W3 mais il faut farfouiller un peu pour comprendre comment effectuer le moindre réglage.
le seul défaut de présentation d'images que cet apn n'a pas c'est justement celui que j'apprécie tant, le court instant de superposition des deux vues qui facilite tant les réglages de la 3D.

Le Easy3D prend dans ce round des coups puissant et frôle le KO, le W3 lui donne clairement une leçon d'affichage et de maniabilité des menus et il devient vraiment difficile de les départager, l'un semble avoir comme atout majeur son prix alors que l'autre plus onéreux offre une qualité bien supérieure et un fonctionnement bien plus pratique.
Heureusement le match n'est pas terminé, il reste un round essentiel... round 4; la prise de vue.

Nous l'avons vu dans le round précédent, le W3 nous sort des photos et vidéos dans une 3D superbe dés ses premières minutes d'utilisation, les réglages auto de l'appareil font bien leur job et facilite vraiment la vie de l'utilisateur novice qui peut tout de suite se faire plaisir avec cet appareil.
pour vous en convaincre, je vous invite à voir ou à revoir les galeries photo et vidéo du site, je les retouche parfois un peu pour m'amuser à leur donner plus de profondeur ou de jaillissement mais sans plus, elles sont impeccables dés leur sortie de l'appareil, la qualité est plus que satisfesante aussi bien en photo qu'en vidéo et c'est un vrai plaisir de travailler avec cet appareil.
seul petit bémol, le format adopté par le constructeur, le "MPO" n'est pas forcément des plus pratiques, heureusement il a fini par etre pris en compte par certains logiciels de retouche et peut donc etre converti aisément.
Il n'en vas hélas pas de même pour le Easy3D, si les formas jpeg pour les photos et avi pour les vidéos s'avèrent plus pratiques la qualité déçoit, les résolutions annoncées sont à diviser par deux du fait qu'elles indiquent les dimensions d'une image totale en cote à cote et non le rendu final en 3D.
Les photos restent d'une qualité correcte, sans plus mais la case "retouche" est ici indispensable, il semblerait que les deux objectifs soient mal alignés et les photos souffrent d'un décalage vertical assez conséquent, en plus l'écran ne s'avérant pas très pratique, on y discerne mal l'effet 3D et il faudra réajuster le parallaxe en post-prod pour avoir un résultat correcte.

quand aux vidéos c'est la douche froide, on les croirais tout droit sortie d'un système bricolé à base de deux téléphones portables (et pas des meilleurs), c'est effrayant.
la perte de résolution par rapport à ce qui est annoncé se fait gravement ressentir et là aussi il faudra prendre le temps de "réajuster" alignement et parallaxe pour obtenir un effet quelconque, sans toutefois que le résultat ne surpasse celui d'un gadget pour débuter et découvrir la 3D.

voila pour le dernier round, le Easy3D se prend de sérieux directs qui font mouches là ou ça fait mal et le W3 s'en sort avec une avance inconcevable sur le round le plus important de ce match, la prise de vue.
conclusion:

nous venons d'assister à un match très mouvementé, le Easy3D prenait largement la tête dans le premier round grâce à son prix et la gardait même dans le second de par son moindre encombrement et son poids réduit, au final il s'en sort même plutôt bien malgré l'avance gargantuesque du W3 qui ne joue clairement pas dans la même catégorie, il y'a donc deux conclusions possibles à ce match selon le prix du Easy3D:

à moins de 60€ (79.99$), nous venons de confronter un poids plume à un géant de 230€ (plus de 400€ il n'y a pas si longtemps) et dans ce cas de figure le Easy3D s'en sort plutôt bien en tant que solution à bas prix, bien sur ses performances sont loin de celles de son rival mais les deux appareils ne visent clairement pas la même clientèle et leur utilisation non plus ne sera pas la même.
il me semble qu'à ce prix la cet APN en vaut vraiment la peine, c'est une très bonne affaire qui permettra à se lancer dans la prise de vue 3D sans engendrer de grands frais mais les débutants devront cependant apprendre à maitriser l'édition des images et vidéos 3D pour profiter pleinement de leur achat.

à 140€ (200$), le prix reste bien en deçà de celui du W3 mais ne justifie plus la différence de performances, tant qu'à investir cette somme autant prendre le http://www.amazon.fr/Aiptek-3D-Cam%C3%A9scope-poche-Mpix/dp/B003VI27AY Aiptek - 3D i2 que je n'ai pas testé mais me semble plus sérieux et plus proche des performances du Fujifilm tout en restant dans la gamme de prix du Easy3D.
Les vidéos prises avec le Aiptek qu'on trouve sur le web me paraissent largement plus convaincantes que celles du Easy3D.

réagir à cet article sur le forum:




Vos commentaires

vos réactions ici

posté par BlancBim on Wednesday, 05.9.12 @ 16:55pm | #108

Vos commentaires:

Pseudo:

Email (facultatif):

Votre site:

Commentaire:


 
 

Note: Votre email est facultatif, il ne sera ni visible ni utilisé. Les commentaires sont soumis a la modération du site et tous commentaires insultants, frauduleux ou publicitaires seront effacés, restons respectueux des regles en vigueur.

Les codes html sont refusés.

Carte de France des cinés 3D

carte de france des cinés 3D Trouvez une salle de ciné équipée pour la 3D près de chez vous grace à notre liste regroupant plus de 300 cinémas dans toute la France et les Dom-Tom


La galerie photos de tls3d

galerie d'images 3D Des photos à visionner sous tous les formats les plus répandus de la stéréoscopie vous pouvez vous aussi étoffer la galerie en proposant vos propres créations


Les tutos

tous les tutoriels pour bien visionner en 3D Un petit problème?
Il existe surement une solution et c'est ici que vous la trouverez, du matériel au software, nos bricolages et astuces pour bien profiter de la 3D chez vous





Copyright "tls3D" 2013, tous droits réservés